Renforcer le référencement : Evolution des URL des sites régionaux en s’associant au domaine francetvinfo.fr

Nous ne sommes pas encore des plateformes de référence. Par ailleurs, les usages poussent les internautes à se balader sur la toile le plus souvent via les moteurs de recherche et non à taper directement une adresse. Affronter les poids lourds de la concurrence, c’est ne plus éparpiller l’offre et améliorer le référencement.  Ne plus envoyer aux moteurs de recherche 24 fois 15 ou 20 entrée par jour, mais lui faire savoir que le réseau pèse de 360 à 480 articles quotidiennement. Tout cela sans perdre ses singularités, son identité régionale. Et en préservant les repères des internautes et mobilnautes. A partir de ces constats et de ces contraintes, nos sites régionaux vont connaître une évolution qui leur permettra de passer un nouveau cap important. Et de faciliter le moment venu les modifications liées aux changements administratifs des territoires.

Le projet : dans le nuit de mercredi 18 juin, tous les sites régionaux de France 3 changeront d’adresse URL.

Les adresses des sites s’écriront désormais ainsi :

france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne ; etc.

Pourquoi faire ce changement d’adresse des sites régionaux ?

Après une phase de croissance continue suite à leur refonte, les sites régionaux de France 3 doivent entrer dans une nouvelle phase de développement de leur audience. Pour cela, la principale action est à porter sur le référencement naturel, encore trop limité sur les sites régionaux.

Le constat : contrairement aux sites web de presse écrite ou à certains concurrents audiovisuels, l’offre régionale en ligne est présentée à Google sous différentes adresses, isolées les unes des autres. Chacune, prise seule, n’a pas les moyens de faire concurrence aux médias nationaux et régionaux.

En clair, actuellement, nous disons 24 fois aux moteurs « Voici 10 à 20 pages » chaque jour, sur les adresses actuelles (alpes.france3.fr, etc.).

Il s’agit donc d’associer tous nos à un domaine commun (francetvinfo.fr), reconnu par Google, et d’utiliser francetvinfo comme locomotive pour notre développement.

A partir du 18 juin, nous dirons donc aux moteurs : « Voici 250 à 500 pages », sur une adresse commune (france3-regions.francetvinfo.fr).

Pourquoi faire ce changement d’adresse maintenant ?

Il faut corriger les déficits et faiblesses rapidement, et ne pas laisser la situation perdurer.

Ce changement se fait en parallèle de plusieurs actions marketing et de SEO (Search Engine Optimization) sur les sites régionaux, mises en œuvre par FTVEN en juin : campagnes d’achat de liens sponsorisés (Facebook, Google, Outbrain), ajustements et évolutions des pages des sites (code, poids des pages, affichage), pour répondre aux critères actuels de référencement.

En quoi consiste ce changement d’adresse des sites ?

Des exemples concrets, en Aquitaine :

http://aquitaine.france3.fr deviendra http://france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine

http://aquitaine.france3.fr/2014/06/13/sncf-le-point-sur-la-greve-et-le-traffic-en-aquitaine-497691.html deviendra http:// france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine /2014/06/13/sncf-le-point-sur-la-greve-et-le-traffic-en-aquitaine-497691.html

Dans quel contexte s’effectue cette évolution ?

Les sites de Culturebox et Géopolis ont une adresse sur le domaine francetvinfo depuis septembre 2013 ; cela a permis de faire progresser le référencement et l’audience de ces deux sites et de valider ce modèle de développement.

De nombreux sites de médias ont déjà rassemblé leur offre sur une adresse commune (TF1, BFM TV, Nouvel Obs, …).

Les sites de la PQR mettent en ligne des centaines de pages chaque jour, et jouissent de ce fait d’un référencement très fort. Leurs audiences sont très supérieures à celles des sites de France 3.

La part de Google Search (46 % en avril) et Google Actu (4,9 % en avril) dans les visites sur les sites régionaux est largement en dessous des autres sites de médias ; dont plus de 70 % des visites sont générées par les moteurs de recherche.

Qu’est-ce qui change d’autre ?

Seule la façon d’écrire les adresses web change.

Les sites ne changent pas, ni dans leur affichage ou design, ni dans leur structure ou principes de navigation ; ils continuent de s’afficher exactement de la même manière pour les utilisateurs.

Les marques restent présentes et nommées dans les URL (france3-regions.francetvinfo.fr/alpes). Par ailleurs, aucune modification n’est apportée aux sites, qui continuent d’afficher la marque France 3, et uniquement celle-ci.

  •  L’offre de contenus ne change pas.
  • Les outils ou méthodes de travail des contributeurs ne changent pas.
  • Dans Google Actu, la signature des contenus changera pour utiliser celle du domaine principal, francetvinfo. Comme pour Culturebox, nous ferons en sorte d’afficher la marque FRANCE 3 NOM DE LA REGION (en majuscule), juste en dessous de cette signature.

 

Qu’est-ce qui change pour les utilisateurs ?

Toutes les anciennes adresses (les pages d’accueil, de rubriques, de contenus) seront automatiquement « redirigées » vers les nouvelles, cela n’aura aucun impact pour les internautes et mobinautes ; y compris pour ceux qui ont gardé des raccourcis dans leurs « favoris ».

Les rapports d’audience quotidiens et mensuels vont-ils être supprimés ?

Le trafic régional reste bien identifié et chaque région reçoit son rapport de manière totalement identique à aujourd’hui.

Doit-on changer la communication des adresses ?

Vous pouvez conserver l’usage des adresses actuelles (sur le modèle alpes.france3.fr) pour votre communication à l’antenne, dans les communiqués de presse, sur les supports physiques : posters, flyers, calicots, … Des redirections automatiques sont mises en place par FTVEN vers les nouvelles adresses.

Doit-on communiquer auprès des publics sur ce changement d’adresse ?

 Non, c’est une opération technique, qui répond à un objectif marketing et stratégique, qui n’a pas d’incidence sur le produit vis-à-vis des publics.

 

Et après ?

  •  Dans les jours à venir, une nouvelle maquette de la Une de francetvinfo proposera une meilleure valorisation des contenus régionaux et du travail des antennes de France 3 : la liste de toutes les antennes régionales, l’offre régionale sera plus haut sur la Une et présentée sur toute la largeur de la page ; plus d’articles d’infos seront affichés, avec leur illustration ; un flux de vidéos régionales sera proposé.
  •  Les JT et magazines régionaux seront mieux intégrés dans les rubriques ad hoc de francetvinfo, ils sont plus visibles et accessibles.
  • Tous les articles régionaux des rubriques phares (faits divers, par exemple) seront mis en avant dans la rubrique correspondante de francetvinfo.
  •  L’offre régionale sera peu à peu intégrée à tous les partenariats que francetvinfo a établis avec les portails en ligne.
  •  L’application pour mobiles et tablettes « France 3 Régions », qui fonctionne très bien, sera valorisée dans  l’application francetvinfo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *